Comment acheter une maison témoin ?

Acheter une maison témoin s’invite dans les tendances de nos jours. On parle d’une maison déjà construite et aménagée par le constructeur dans le but de séduire les acquéreurs potentiels. Pour acheter une maison témoin, il y a certains pièges à éviter et des paramètres à prendre en compte. On fait le point !

Acheter une maison témoin : l’intérêt pour un acquéreur

Pour mieux vendre une maison déjà construite, le promoteur immobilier aménage et décore la maison de façon à ce qu’elle attire les acquéreurs potentiels lors de la visite.

A lire en complément : Les 10 raisons d’investir dans l’immobilier

Il s’agit alors :

  • D’une vitrine commerciale pour un constructeur ou un promoteur immobilier.
  • D’une aubaine pour un acquéreur et ce, à tous les niveaux.

Il ne s’agit pas alors d’une vente en état futur d’achèvement mais plutôt d’une vente achevée. Le principe de ce type de vente est simple :

A lire aussi : Achat immobilier : comment est réparti le paiement des charges entre vendeur et acquéreur ?

  • L’acheteur signe une promesse de vente.
  • Il prend le bien dans l’état dans lequel il l’a vu lors de la visite.

Les avantages sont en effet multiples pour le futur acquéreur. Le promoteur donne une description détaillée des prestations du logement témoin.

Le principal avantage d’une maison témoin est le fait qu’il a été aménagé avec des prestations attractives :

  • Le revêtement de sol.
  • Les revêtements muraux.
  • Les menuiseries intérieures et extérieures.
  • Les couleurs du carrelage et des faïences dans la salle de bain et dans la cuisine.
  • Les équipements sanitaires.

Plus besoin alors de réaliser des travaux ni d’aménager quoi que ce soit, le promoteur immobilier a pensé à tout ce qui amènera le confort et le bien-être dans la maison témoin.

Cependant, il est possible que l’acquéreur puisse demander quelques modifications des prestations auprès du constructeur. Ce qui va sans doute générer des dépenses supplémentaires.

Acheter une maison témoin : estimer sa valeur

Avant l’achat d’une maison témoin, il est indispensable de faire une estimation de sa valeur. En effet, même si un promoteur sait mieux que quiconque la valeur du bien qu’il a construit et aménagé, un acquéreur pourra en faire de même pour faire baisser le prix.

Pour acheter une maison témoin, il faut tenir compte de certains paramètres :

  • L’emplacement de la maison.
  • La taille des pièces.
  • L’agencement des pièces.
  • Les fenêtres.
  • La hauteur sous-plafond.

Lors de la visite, il est possible alors de se projeter et d’imaginer les aménagements possibles de l’intérieur du logement.

Acheter une maison témoin : la promesse de vente

Une fois la vente conclue, il faudrait alors se mettre d’accord sur l’étape de la promesse de vente. La promesse unilatérale de vente est importante et cela n’a rien à voir avec la réservation de la maison. Ce document écrit comprend diverses mentions :

  • Les caractéristiques de la maison.
  • Le prix du bien.
  • Les conditions de vente.
  • Les conditions de rétraction.

La promesse de vente est un acte de vente temporaire et non définitif qui :

  • Engage le vendeur à vendre son bien à l’acheteur.
  • Engage l’acheteur à verser une somme à raison de 10% du prix total du bien.

La promesse unilatérale est souvent remplacée par un compromis de vente qui signifie que la vente ne pourra avoir lieu si la demande de crédit immobilier est refusée.

Acheter une maison témoin : l’acte de vente définitif

Pour la finalisation de la vente d’une maison témoin, il faudrait signer un acte de vente définitif en présence du notaire. Ce document permet d’officialiser la vente de la maison. Il doit comporter :

  • L’identité des deux parties.
  • La description de la maison.
  • Le prix de vente.
  • Les honoraires.

L’acheteur doit alors s’acquitter du paiement total du prix immobilier et des frais de notaire.

Bref, pour acheter une maison témoin, il est important de considérer toutes les éventualités en estimant la valeur de la maison et en sachant négocier avec le constructeur.